savon

Savon artisanal, saponification à froid

Le savon artisanal fait son grand retour dans les salles de bain. C’est un produit cosmétique essentiel dans sa toilette quotidienne. Il est saponifié à froid avec la méthode traditionnelle utilisée par la savonnerie artisanale. Le choix du savon est devenu évident face à tous les problèmes de peau qu’on rencontre à cause des substances chimiques présentes dans les produits cosmétiques.

Méthode de fabrication artisanale pour faire son savon

La méthode pour faire son savon artisanal, c’est de mixer les huiles et les graisses végétales pour les hydrolyser sous l’action de la soude caustique et d’en faire du savon. C’est une réaction chimique où les corps gras se dédoublent en acides gras et en glycérine.

Les huiles sont décomposées par l’hydroxyde de sodium. Le processus est long et on n’obtient pas des résultats immédiats. Il faut suivre différentes phases. La première étape c’est la rencontre entre la soude caustique avec les matières grasses lors du mélange. Les sels des corps gras restent en suspension pendant que la masse de corps gras se transforme en savon. Le terme saponification désigne l’action de transformation les ingrédients avec la soude.

Pour obtenir un savon artisanal idéal, il est impératif de respecter les quantités de soude caustique afin que les huiles puissent être saponifiées. On appelle l’empâtage la phase où la soude et les matières grasses sont mélangées. L’opération est délicate parce qu’il faut mesurer et peser la quantité précise de matières premières et définir la proportion précise de soude caustique nécessaire afin qu’on puisse faire des savons artisanaux.

Le procédé de fabrication du savon saponifié à froid se déroule à température ambiante ce qui permet de garder les propriétés des matières grasses. Vous pouvez faire un savon artisanal surgras en ajoutant des huiles de surgraissage ou en réduisant la proportion de soude caustique. Pour faire simple il suffit que la quantité d’huiles présente dans la recette du savon maison soit supérieure à la quantité de soude caustique.

Une fois le procédé de saponification terminé, il faut respecter une phase de séchage le temps que l’eau puisse s’évaporer du savon. On vous conseille de stocker le savon artisanal dans une pièce spécifique avec un taux d’humidité qui n’excède pas 50%. Cette période de cure du savon n’est pas à négliger. Si le savon contient trop d’eau, il risque de durer beaucoup moins longtemps. En plus la senteur et le parfum se libèrent au fur et à mesure du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *